28/04/2005

pensées du jour

Douceur sauvage,

 

Allongée sur l’herbe fraîche,

Je regarde le temps passer.

Mais un rayon soudain l’arrête,

Oh temps ! Je t’ai presque touché...

 


22:27 Écrit par soledad | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Comment tu fais? Il faudra vraiment que tu m'explique comment tu fais pour faire tous ces poemes, parce que je suis ta fille mais moi j'ai vraiment aucuns dons pour ça, mais alors vraiment pas!

Écrit par : Dinnah | 21/08/2005

mouah. nous somme deux a demander-
éxplique nous s il te plait.
lis nos panneaux brandés.
un poème c est la clé.
pour ceux qui ont les yeux bandés.
jeunesse, sante,bien melés.
c est ta fille, repand en elle tes ondées.
elle veut bien le relais.
ne voudras tu pas la sonder?
tu l aimes tu la cheri, elle te plait
un conseil, ne jamais la gronder.
c est beau ce que vous ecrivez madame tres beau..j avoue

Écrit par : juba | 21/11/2006

Les commentaires sont fermés.