10/11/2005

Fatalité ou continuité....?

Ne pas s’arrêter…

 

Pour être née cette année là,

Je n’ai pu être au rendez-vous.

Ma destinée était quelque part,

Située entre elle et vous…

 

A huit ans, un rêve me marqua,

Et changea ma vie pour toujours.

Son souvenir s’effaça,

Jusqu’à votre rencontre un jour…

 

Sur le chemin de mon âme,

Il n’y a pas de retour.

Elle s’imprègne comme une aura,

Indélébile, sur votre parcours…

 

Et je redeviens un être à part,

Qui  reçoit de l’amour

L’essence de son nectar,

Pour le donner en retour…

 

Le 10 novembre 2005  Marisol

***************************

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13:31 Écrit par soledad | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.